Comment promouvoir votre activité en tant qu’avocat?

Post image for Comment promouvoir votre activité en tant qu’avocat?

by Jessica Torres on June 16, 2011

1. Enregistrez vous sur les annuaires en ligne

Inscrivez-vous sur tous les annuaires en ligne de votre région et des environs. Ceci constitue un bon moyen d’être trouvé sur Internet, de générer du trafic sur votre site et d’améliorer le référencement de votre site sur Google. C’est également un avantage par rapport au référencement de votre site puisqu’en vous inscrivant sur ces annuaires vous créez des liens vers votre site.

Voici une liste non exhaustive de pistes pour faire votre promotion :

 

2. Ajoutez votre cabinet sur Google Adresses

Google vous propose d’être référencé gratuitement sur le moteur de recherche par le biais de son outil : Google Adresses. Il vous suffit d’enregistrer votre cabinet sous www.google.com/adresses.

La visibilité de votre entreprise dans Google n’est pas le seul point fort. Vous pouvez également contrôler l’information concernant votre activité. Vous pouvez ainsi mettre une description de vos services, des photos, vos coordonnées etc. Vous avez en plus la possibilité de mentionner des détails tels que vos horaires d’ouverture, les modes de paiement acceptés et tout ce que vous jugerez bon de préciser.

3. Exploitez les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont des outils très puissants lorsqu’il s’agit de promotion en ligne. Ces outils permettent de partager toutes sortes d’information en temps réel. N’oublions pas qu’actuellement, plus de 2,2 millions de suisses possèdent un compte sur Facebook. Il ne faut donc pas négliger leur importance et être présent sur les différents réseaux sociaux afin d’atteindre la partie de votre public-cible.

Quelques exemples de pages Facebook de personnes spécialisées dans le Droit : Abrams & Krochak, Canadian Immigration Lawyers, Slater & Gordon Lawyers

4. Devenez une référence dans votre domaine/ Montrez votre expertise

Allez surfer sur les différents blogs, forums, réseaux sociaux et intéressez-vous aux conversations relatives à votre domaine d’activité. Créez une interaction avec vos potentiels clients. Engager une conversation, prendre du temps pour répondre à leurs questions, partager votre point de vue sur des forums ou encore commenter un article sont des actions concrètes qui vous permettront de vous établir en tant qu’expert dans votre domaine. Lorsque vous vous adressez à votre public-cible, essayez de ne pas vous limiter au jargon professionnel, mais utilisez des termes compréhensibles et connus de tous.

 

5. Créez votre blog

Avoir un blog constitue une valeur ajoutée pour votre business. Sur celui-là, vous partagez des articles d’intérêt pour vos potentiels clients.

6. Partagez vos connaissances

Publier des articles constitue un bon moyen pour vous faire connaître. Dans vos articles, essayez de répondre à des questions qui semblent logiques pour vous mais aussi qui sont d’une grande valeur pour vos internautes. Mettre à disposition des internautes du contenu informatif et utile générera du trafic sur votre site Internet, contribuera à élargir votre présence en ligne, et finalement à vous faire connaître. En offrant du contenu gratuit, les potentiels clients vont s’intéresser à vous et vous faire confiance. Plus tard, lorsqu’ils rechercheront d’un avocat, ils se tourneront vers une personne en qui ils ont confiance, vous. Ainsi, informez régulièrement vos clients et donnez-leur des conseils, répondez à leurs questions etc.

Écrire des articles est nécessaire mais pas suffisant, il faut instaurer un dialogue avec votre public. Vous devez jouer l’accessibilité en répondant à leurs questions, tenant compte de leurs commentaires et de leurs requêtes etc.

 

7. Planifiez vos articles

Constituez-vous un calendrier éditorial avec tous les sujets d’articles que vous allez traiter pendant les prochains mois. C’est une méthode idéale pour pallier le manque d’inspiration de dernière minute et surtout le manque de temps que l’on rencontre parfois.

Pour constituer votre liste de sujets, il vous suffit simplement de réfléchir aux questions qui vous sont le plus fréquemment posées. Si vous arrivez à dresser une liste de 10-15 questions, vous avez suffisamment de sujets pour plusieurs mois, avec en moyenne un article par semaine. Une grande partie du travail est alors déjà faite.

Vous pouvez également, si vous le souhaitez, écrire vos articles à l’avance et les publier par la suite.

8. Utilisez Google Adwords

Pour attirer des clients, votre site Internet risque de ne pas être suffisant. Afin de promouvoir votre entreprise, vous pouvez faire de la publicité sur Google. PPC (pay per click – coût au clic) est une des façons les plus utilisées de faire la publicité de votre business sur Internet. Il y a de nombreux points positifs : les coûts sont avantageux, vous déterminez le budget qui vous convient, vous pouvez contrôler l’efficacité de votre campagne, etc.

 

9. Pratiquez le « Monitoring »  (Mesure et Contrôle des activités de votre site Internet)

Analyser la fréquentation de votre site Internet est un élément clé qui va vous permettre d’observer et de comprendre les habitudes de vos visiteurs. Lorsque vous aurez compris leur façon de consommer vous pourrez ainsi améliorer et adapter vos prestations à leurs besoins.

Vous pouvez utiliser Google Analytics : www.google.com/analytics/

 

Jessica Torres

Comments

  1. Hassan B. says:

    Merci Catherine pour ces conseils en matière de communication et marketing pour les avocats.

    Avant de préciser tes propos par quelques bases légales, je souhaitais à titre liminaire préciser que l’autorisation pour un avocat de faire de la publicité est relativement nouvelle et a été concrétisée par l’entrée en vigueur de la LLCA (loi sur la libre circulation des avocats).

    Il est donc à présent possible pour un avocat de faire de la publicité (art. 12 let. d LLCA ; art. 16 code suisse de déontologie, art. 35 des us et coutumes de l’ordre des avocats de Genève).

    Mais ATTENTION, les avocats ne peuvent s’adonner à n’importe quelle sorte de publicité. Ils sont restreints à respecter certaines règles, qui ne sont (malheureusement) pas des plus précises. La publicité doit satisfaire l’intérêt général et doit se limiter à des faits objectifs.

    La sollicitation de clientèle reste cependant prohibée.

  2. Bonjour,

    Je me permettrai de rajouter à cette liste de très bon conseils de participer et de rejoindre des organisations professionnelles. Il en existe de très nombreuses proche de chez vous. A vous de faire le choix en fonction du choix de votre clientèle que vous visez: BNI, Chambre de Commerce, Jeune Chambre Économique, Rotary, Lion’s / Léo…
    Évidemment, il s’agit d’avoir très claire de son client-idéal. CQFD.
    Pas de stratégie networking efficace sans cela…

  3. Catherine Daar says:

    Merci à vous deux pour ces précisions importantes

  4. Chartond says:

    Bonjour !

    Est-il possible pour un avocat ou un bureau d’avocats de mettre un encart publicitaire dans un magazine s’il ne met que son nom et ses coordonnées ?

  5. Catherine Daar says:

    Je ne sais pas, il faudrait vous renseigner auprès de la profession.

Previous post:

Next post: